La coopérative sucrière Tereos vient de modifier son dispositif lié aux engagements des adhérents à l’égard de leur coopérative, pour la récolte de 2020, une modification qui fait réagir la Coordination rurale (CR). Le syndicat dénonce de « très lourdes pénalités aux planteurs qui n’honoreraient pas la totalité de leurs engagements, indique le syndicat, dans un communiqué...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !