18 % des agriculteurs se sont vus proposer une prestation par drone indique un sondage de l’institut ADquation pour le magazine Agrodistribution d’avril 2017. Ce résultat n’évolue pas par rapport au même sondage réalisé en 2016. Parmi eux, 58 % ont reçu cette proposition de la part d’une coopérative, 20 % d’une chambre d’agriculture, 19 % d’un négoce et 8 % d’une société spécialisée.

Les prestataires visent les agriculteurs ayant le plus d’hectares

Plus la surface cultivée est grande, plus un agriculteur a de chance de se voir proposer une prestation par drone. Les exploitants ayant plus de 150 ha de SAU sont 30 % à avoir reçu ce type de proposition contre 14 % pour les autres. Chez les producteurs de blé tendre, 43 % des agriculteurs ayant plus de 50 ha de cette culture ont reçu une proposition de prestation par drone contre 27 % de ceux ayant entre 20 ha et 49 ha de cette culture et 11 % de ceux ayant moins de 19 ha.

Sondage réalisé par téléphone du 9 au 14 mars, auprès de 401 chefs d’exploitations ayant au moins 50 ha de SAU.