Les lieux de consommation hors domicile sont fermés en France depuis le dimanche 15 mars 2020. Ces fermetures, généralisées en Europe, affectent l’équilibre économique des filières de la pomme de terre. Si les mesures de lutte contre le Covid-19 sont « bien compréhensibles », le CNIPT (1) et le GIPT (2) ont fait part de leur inquiétude dans un communiqué du mardi 24 mars 2020.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !