Dans le détail, les températures moyennes de septembre sont inférieures à la normale avec une moyenne nationale de 16,6°C (–1°C). C’est surtout durant les deux dernières décades que les températures ont été fraîches dans toutes les régions mais surtout dans le Sud-Ouest avec un écart à la normale de –1,8°C en moyenne pour la deuxième décade.

Que 25 % des pluies dans le Sud-Est

Du côté de la pluviométrie, elle est globalement déficitaire, inférieure à la normale de 14 %, mais très contrastée selon les régions : excédentaire dans le Nord (135 % par rapport à la normale), l’Ouest (134 %) et le Sud-Ouest (109 %), elle est dans la normale dans le Nord-Est (97 %) et très déficitaire ailleurs.

Le Sud-Est n’a reçu que 25 % de ses précipitations normales tandis que le Centre-Est et la Corse n’en ont reçu respectivement que 51 % et 69 %. Les précipitations cumulées depuis mars 2017 sont déficitaires dans toutes les régions, particulièrement en Corse et dans le Sud-Est.

Sols particulièrement secs

Au 1er octobre, l’indice d’humidité des sols est déficitaire en Corse et à l’est d’une ligne allant du Bas-Rhin à l’Hérault. Le déficit s’est particulièrement accentué dans la Région de la Provence-Alpes-Côte d’Azur, ainsi que dans les départements de l’Hérault à l’Ardèche et dans la Drôme.

F.M.