Ce budget a été validé dans le cadre des nouveaux programmes d’actions « valorisation du bois et territoire » par le comité national d’orientation, constitué du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, du CNPF (1), des communes forestières, et de l’ONF (2). Ils concernent les Régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Bourgogne Franche-Comté, Bretagne, Grand Est, Hauts-de-France...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
47%

Vous avez parcouru 47% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Ce budget a été validé dans le cadre des nouveaux programmes d’actions « valorisation du bois et territoire » par le comité national d’orientation, constitué du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, du CNPF (1), des communes forestières, et de l’ONF (2). Ils concernent les Régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Bourgogne Franche-Comté, Bretagne, Grand Est, Hauts-de-France, Nouvelle -Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les comités d’orientation construits par les chambres d’agriculture ont permis à 354 contributeurs de donner leur avis sur les programmes proposés, parmi lesquels 201 représentants de la propriété forestière privée et publique. Les actions portent sur :

  • L’appui à la structuration du foncier forestier pour la mobilisation supplémentaire de bois ;
  • L’accompagnement à la création de valeur ajoutée ;
  • La médiation face aux risques sylvo-cynégétiques.

Ces actions mobiliseront 50 agents à temps plein.

H.P.

(1) Centre national de la propriété forestière.

(2) Office national des forêts.