Depuis le 24 novembre 2016, le site Comparateuragricole.com permet aux agriculteurs de la France entière, de vendre leurs céréales en direct sur internet. Il propose un prix de vente direct ferme, en fonction du lieu de l’exploitation et de la date d’enlèvement souhaitée. Pas besoin de s’inscrire pour connaître la meilleure offre, il suffit d’entrer son code postal. En revanche, si l’agriculteur décide de réaliser la transaction, l’inscription est obligatoire.

Par exemple, pour un enlèvement en janvier dans le Loiret, un blé meunier est acheté 156 €/t HT, coût de transport inclus. « Nous travaillons avec une vingtaine d’organismes stockeurs (OS), de courtiers, d’exportateurs, de meuniers… précise Pierre-Antoine Foreau, le créateur de la plateforme. Leurs offres sont indexées sur le Matif et comparées en temps réel pour donner le meilleur résultat. » Le comparateur n’affiche que la plus élevée.

17 000 t déjà vendues

Le site est agréé OS. Les transactions sont contractualisées entre les deux parties, l’agriculteur et l’OS. « Une fois que l’agriculteur s’engage sur la plateforme, nous l’appelons pour organiser la logistique et caler les détails. Nous l’accompagnons jusqu’au bout de la démarche », précise Pierre-Antoine Foreau. Comme dans une transaction classique, l’assurance crédit de l’organisme stockeur peut couvrir les impayés.

Le site Comparateuragricole.com a été créé par la start-up Biagri née il y a dix mois dans l’incubateur « Les champs du possible » à Châteaudun (Eure-et-Loir). La société compte aujourd’hui cinq salariés, et ne compte pas s’arrêter là. « Tous les agriculteurs qui ont travaillé avec nous avant juillet, ont passé une transaction pour la nouvelle récolte », ajoute Pierre-Antoine Foreau. La comparaison des produits phytosanitaires pourrait être la prochaine étape de développement.

Aude Richard