Les prix ont rebondi cette semaine pour la plupart de valeurs céréalières européennes et mondiales sous l’impact des achats récents. Il est trop tôt pour dire s’il s’agit seulement d’une pause ou d’un redémarrage mais l’ampleur des volumes de blé russes et les bons résultats qui se dessinent pour le maïs américain laissent peu d’espoir haussier à court terme.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
7%

Vous avez parcouru 7% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé rebondit, soutenu par une demande mondiale toujours forte

Les prix du blé rebondissaient, vendredi 27 mars 2020 à la mi-journée, profitant d’une forte demande, au lendemain d’une séance de prises de profits. Les ont continué de tutoyer les sommets de la campagne 2019-2020.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza poursuit son rebond, soutenu par l’huile de palme

Les prix du colza poursuivaient doucement, vendredi 27 mars 2020 après-midi, un rebond entamé la veille, soutenus par l’huile de palme.