À en croire FranceAgriMer, l’Hexagone va augmenter ses chargements de blé tendre vers les pays tiers. Les exportations vers l’Algérie (3,383 millions de tonnes (Mt)), le Maroc (0,565 Mt) ou l’Égypte avec laquelle « il y a encore matière à concurrence avec les États-Unis », souligne Marc Zribi, chef de l’unité des grains et du sucre, ont atteint 6,02 Mt au 11 mars 2019 car les...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !