En 2018, le géant agricole a engrangé une récolte de 226,5 millions de tonnes (Mt). Celle de 2017 avait atteint 240,6 Mt, la plus importante enregistrée par l’IBGE depuis le début du suivi statistique, en 1975. Le riz, le maïs et le soja représentent 93,1 % de la production totale de céréales et oléagineux en 2018, relève l’IBGE.

Le maïs tire la croissance

Selon les prévisions de l’IBGE, le Brésil obtiendrait la deuxième meilleure récolte de son histoire en 2019, à 233,4 Mt (+3,1 % par rapport à 2018), en particulier tirée par le maïs, dont la production doit croître de 8,6 %. Les productions de coton et de soja enregistreraient aussi une hausse par rapport à l’an dernier, respectivement de 6,6 % et de 0,8 %.

La Conab, dépendant du ministère de l’Agriculture, a publié des estimations similaires, tablant sur une récolte de 2018-2019 de 237,3 millions de tonnes. Par contre, elle prévoit une baisse de la production de soja en raison de dommages sur les champs causés par des intempéries. Le Brésil est le deuxième producteur de soja et le troisième de maïs au monde.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Baisse du blé, dans le sillage de Chicago

Les prix du blé étaient en retrait mardi à la mi-journée, suivant la Bourse de Chicago, en baisse en préséance, après de fortes augmentations ces derniers jours.