Cette contre-performance est due aux conditions climatiques défavorables au printemps et en été, lesquelles ont pénalisé les rendements, selon la note d’Infos rapides diffusée par le ministère ce 24 octobre 2018 sur son site internet.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !