Les cours des deux céréales et de l’oléagineux n’ont pas profité d’un rapport sur les ventes à l’étranger de bonne tenue. Les 868 600 tonnes de blé vendues la semaine dernière ont dépassé les attentes des analystes, tandis que les ventes de maïs (1,71 million de tonnes) et de soja (1,43 million de tonnes) se sont établies dans la fourchette des anticipations.

Voir aussi : cours et marchés agricoles en France

Par ailleurs, les exportateurs privés américains ont fait état de la vente de 126 000 tonnes de soja vers la Chine dans le marché au jour le jour du ministère américain de l’Agriculture. Mais les prix de l’oléagineux ont été lestés par les prévisions de pluies au Brésil et en Argentine, favorables à la production des deux pays. « Si les choses se passent comme prévu dans les 4 à 5 prochaines semaines, on devrait avoir des cultures de soja à des niveaux records au Brésil », indique ainsi Brian Hoops de Midwest Market Solutions.

Pas affecté par le procès en destitution de Donald Trump

Le marché agricole n’a en revanche pas été affecté par la mise en accusation mercredi soir de Donald Trump de la part de la Chambre des représentants, synonyme de procès en destitution pour le président américain. « Il faudra voir si cela va créer une division encore plus grande entre la Chambre et le Sénat et entre les partis politiques », note Mike Lung de la maison de courtage Allendale.

« L’accord de libre-échange entre les États-Unis, le Mexique et le Canada a été mis en suspens pendant un an à cause de ces divisions », ajoute l’expert. Après le soutien des démocrates à la nouvelle mouture de ce texte la semaine dernière, la Chambre des représentants devait le ratifier jeudi avant un vote final au Sénat, qui ne devrait pas avoir lieu avant 2020.

* Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé jeudi à 3,8650 dollars, contre 3,8700 dollars mercredi (-0,13 %).

* Le boisseau de blé pour livraison en mars, également le plus actif, a fini à 5,4525 dollars, contre 5,4825 dollars à la précédente clôture (-0,55 %).

* Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 9,2450 dollars, contre 9,2850 dollars la veille (-0,43 %).

AFP

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les cours du blé remontent légèrement malgré l’épidémie de coronavirus

Les prix du blé repartaient légèrement à la hausse mercredi après deux jours de fortes baisses mais le niveau de demande suscite des interrogations, vu le regain de vigueur de l’épidémie liée au nouveau coronavirus.