« Les chiffres hebdomadaires sur les exportations se sont affichés en bas de la fourchette de prévisions pour le maïs et le blé », a souligné Mike Lung, de la maison de courtage Allendale. Selon le ministère américain de l’Agriculture, les acheteurs étrangers ont passé commande pour 487 000 tonnes de maïs et 360 600 tonnes de blé lors de la période se terminant le 31 octobre.

Bonne surprise pour le soja

Les analystes anticipaient des commandes de maïs entre 300 000 et 650 000 tonnes et de soja entre 35 000 et 600 000 tonnes. Les ventes de soja ont en revanche largement dépassé les attentes, les agriculteurs américains écoulant pour 1,8 million de tonnes d’oléagineux, soit plus que les prévisions comprises entre 600 000 tonnes et 1,2 million de tonnes.

Le ministère de l’Agriculture a par ailleurs fait état d’une commande de 136 000 tonnes de soja par la Chine dans le système recensant au jour le jour les plus grosses acquisitions. À ces commandes se sont ajoutés des gros titres encourageants pour les négociations entre Washington et Pékin.

Les discussions en Pékin et Washington avancent

Au moment où les deux pays s’efforcent de finaliser un accord partiel sur leur différend commercial, la Chine a annoncé jeudi s’être mise d’accord avec les États-Unis pour une levée « par étapes » des droits de douane punitifs mutuels. Les apparentes avancées dans les négociations sino-américaines sont en général bien reçues par le marché agricole.

Pourquoi ? Parce que le soja est une des principales victimes de la guerre commerciale engagée par l’administration américaine. « On reste toutefois dans une phase où les nouvelles sont très contradictoires sur cet accord partiel et il n’y a encore aucune date ou lieu choisis pour une rencontre » entre les chefs d’État, a nuancé Mike Lung.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé jeudi à 3,7525 dollars, contre 3,7875 dollars mercredi (–0,92 %).

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 5,1250 dollars, contre 5,1675 dollars à la précédente clôture (–0,82 %).

Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 9,3650 dollars, contre 9,2750 dollars la veille (+0,97 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Stabilité du blé et du maïs

Les prix du blé et ceux du maïs étaient stables jeudi, alors que l’Égypte a de nouveau lancé un appel d’offres pour le blé tendre.