« On observe un important rebond technique. Les contrats à terme de maïs ont baissé bien plus que ce qui était justifié hier et ils effacent une partie de leur perte aujourd’hui », a commenté Brian Hoops, de Midwest Market Solutions « Cela a tiré vers le haut le blé et le soja », ajoute l’expert.

Les termes de l’accord commercial dit de « phase un », signé mercredi entre Washington et Pékin, n’avaient pas entièrement convaincu les acteurs du marché. Selon le texte, la Chine s’est engagée à acheter au cours des deux prochaines années pour 32 milliards de dollars de produits agricoles de plus qu’en 2017 (24 milliards de dollars). Plusieurs analystes avaient estimé que ce montant était peu réaliste.

Voir aussi : Accord Chine-USA : 200 milliards de dollars d’importations supplémentaires (16/01/2020)

Voir aussi : Marchés des grains : Une demande dynamique soutient encore le blé (17/01/2020)

Prix portés par les prévisions météorologiques en Argentine

Les prix du maïs ont également été portés vendredi par les prévisions météorologiques en Argentine, gros producteur de la céréale. « Un temps plus sec est annoncé les 15 prochains jours en Argentine, ce qui risque de conduire à une réduction de l’humidité des sols et de poser des problèmes pour les cultures du sud-est du pays », note Katie Murphy, de CHS Hedging.

Du côté du soja, des pluies annoncées au Brésil pourraient améliorer l’humidité des sols dans le nord du pays, mais également retarder les récoltes de l’oléagineux dans le Mato Grosso et le Goias, indique Mme Murphy.

Le marché agricole sera fermé lundi, jour férié aux États-Unis (Martin Luther King Day).

Le boisseau de blé pour livraison en mars, le plus actif, a fini à 5,7050 dollars, contre 5,6525 dollars à la précédente clôture (+0,93 %).

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, également le plus échangé, a terminé vendredi à 3,8925 dollars, contre 3,7500 dollars la veille (+3,66 %).

Le boisseau de soja pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé à 9,2975 dollars, contre 9,2400 dollars jeudi (+0,61 %).

Voir aussi : cours et marchés agricoles pour la France avec analyses et tendances

AFP

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en hausse, soutenu par Chicago et l’euro

Les prix du blé étaient en nette progression mardi après-midi, soutenus par la Bourse de Chicago et une parité monétaire euro/dollar avantageuse.