En raison des pluies persistantes qui ont empêché de nombreux agriculteurs de travailler dans les champs depuis le début du printemps et de semer du maïs, « on s’attendait à ce que le ministère américain de l’Agriculture abaisse ses prévisions », a souligné Bill Nelson, de Doane Advisory Services. « Mais pas autant », a-t-il ajouté.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé s’installe au-dessus des 180 euros sur le marché européen

Les prix du blé progressaient encore lundi sur le marché européen des céréales, et le maïs était aussi à la hausse, soutenus par le « contexte d’adversité climatique » aux États-Unis.