« On a relevé dernièrement un très fort durcissement des contrôles qualité de l’agence sanitaire russe, en raison de plainte de pays acheteurs comme le Vietnam, l’Indonésie et l’Égypte », explique Marc Zribi, chef de l’unité des grains et du sucre de FranceAgriMer. L’Algérie pourrait ouvrir son marché de blé tendre à la Russie si les tests sanitaires en cours sont...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !