Parmi les rares éléments modifiés par rapport au mois dernier, l’USDA (ministère américain de l’Agriculture) a retranché 200 000 tonnes aux stocks des principaux pays exportateurs de blé, à 33,4 millions de tonnes (Mt), dans un rapport par ailleurs avare en surprises. En Russie et en Ukraine, les stocks ne bougent pas.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé rebondit, à la suite de Chicago

Les prix du blé, après avoir subi jeudi un sévère recul, connaissaient un rebond vendredi à la mi-journée, toujours dans le sillage du marché de Chicago.