« Cela devrait s’accompagner d’un enregistrement des volumes permettant d’appliquer une certaine rétroactivité et de l’application provisoire de nouveaux droits de douane au biodiesel d’origine argentine », signale la Fop lors d’une conférence de presse ce 14 septembre 2017 à Paris. Cette procédure, même accélérée, devrait cependant prendre quelques mois avant sa mise en œuvre...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !