« Monsieur le ministre, il est temps de joindre les actes aux maux ! », clament l’AGPB, l’AGPM, la CGB et la Fop dans un communiqué du 30 mars 2018. Ils estiment que le refus du ministre de l’Agriculture d’appliquer les avancées obtenues dans le cadre du règlement omnibus est un véritable recul.

Que des regrets

Les producteurs de grandes cultures craignent que « le refus d’abaisser le seuil de déclenchement de l’assurance climatique de 30 à 20 % soit de nature à remettre en cause la diffusion des outils de gestion des risques dès 2019 ».

Ils « déplorent qu’aucun effort budgétaire ne soit envisagé pour accompagner ces outils majeurs de la compétitivité de demain ». L’AGPB, l’AGPM, la CGB et la Fop soutiennent la FNSEA « pour trouver les moyens d’aboutir positivement sur la mise en œuvre des possibilités offertes dans l’omnibus ».

Marie Salset

(1) Association générale des producteurs de blé, Association générale des producteurs de maïs, Confédération générale des planteurs de betteraves et Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux.