« It’s coming home ». Cette fois, les Anglais peuvent le claironner, même si ce n’est pas la coupe du monde de football qui rentre à la maison, mais le record de rendement en colza. Tim Lamyman, qui exploite 600 hectares dans le Lincolshire, le grenier à grains de l’Angleterre, a réalisé un rendement de 70,1 q/ha, pulvérisant ainsi son propre record du monde établi en 2015 avec 67 q/ha.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

« It’s coming home ». Cette fois, les Anglais peuvent le claironner, même si ce n’est pas la coupe du monde de football qui rentre à la maison, mais le record de rendement en colza. Tim Lamyman, qui exploite 600 hectares dans le Lincolshire, le grenier à grains de l’Angleterre, a réalisé un rendement de 70,1 q/ha, pulvérisant ainsi son propre record du monde établi en 2015 avec 67 q/ha.

Une variété hybride

Si plusieurs pics de rendement au-delà de 70 q/ha ont déjà été observés dans le monde, c’est la première fois qu’un tel record est homologué sur une parcelle d’agriculteur. Cette performance est un soulagement pour Tim Lamyman qui a enregistré des baisses notables de rendement sur toutes ses autres cultures en raison de la sécheresse.

La variété du record est l’hybride Sparrow de DSV. Selon l’agriculteur, deux traitements foliaires durant la floraison ont aidé la plante à rester verte plus longtemps et ainsi mieux résister à la sécheresse.

Une rotation sur 10 ans

Le record a été réalisé sur une parcelle crayeuse de 8 ha, qui n’avait pas été emblavée en colza depuis 10 ans. Semé à la mi-août, le colza a reçu 260 kg/ha d’azote et a été récolté le 26 juillet. Il a été attaqué par des pigeons pendant l’hiver, mais les racines ont bien résisté. Ce colza recordman du monde affiche un taux d’huile de 40 % et une humidité de 9 %.

Corinne Le Gall
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Rebond pour le colza, soutenu par une baisse des surfaces

Les prix du colza poursuivaient mercredi leur rebond entamé la veille, soutenus notamment par une baisse des surfaces, même si le contexte global des oléagineux demeure lourd.