En cinq ans, l’agriculture de précision est passée du statut de technologie de science-fiction à celui de mode de production rentable et techniquement fiable. Une mutation que les coopératives ne veulent pas voir filer entre leurs mains. Elles se sont donc regroupées autour d’InVivo pour proposer un site commun, Beapi.coop, destiné à accompagner les agriculteurs dans leur transition vers l’agriculture de précision.

Combler le manque de références

L’emploi des technologies d’agriculture de précision, depuis la cartographie de l’hétérogénéité intraparcellaire jusqu’à la modulation d’intrants, est encore une affaire de spécialistes. Les constructeurs de matériels adaptés à la modulation et les structures très pointues comme Défisol sont pour le moment les seules à proposer des solutions aux agriculteurs qui souhaitent s’orienter vers cette pratique. C’est là que les coopératives entrent en scène.

Avec la plateforme Beapi.coop, l’agriculteur pourra trouver des solutions d’accompagnement pour construire son projet de conversion à l’agriculture de précision. Le site propose par exemple de vérifier l’aptitude des équipements de l’exploitation à moduler, de simplifier la mise en œuvre des cartes de préconisation ou encore de caractériser la végétation par drone. En fonction des besoins exprimés par l’agriculteur, BeApi l’oriente vers la prestation la plus pertinente.

Un partenariat avec Défisol

En plus des 31 coopératives et d’InVivo, la plateforme intègre Défisol, une entreprise pionnière dans la réalisation des cartes de préconisation et de modulation. L’accès à BeApi et à son contenu est réservé aux adhérents de l’un des 31 coopératives impliquées dans le projet. Avec BeApi, les coopératives espèrent diversifier leurs activités tout en mettant la main sur une masse importante de données.

Corinne Le Gall