La Confédération paysanne s'est félicitée, lundi, dans un communiqué, de la décision du Conseil d'Etat d'annuler les autorisations de mise sur le marché de l'insecticide Cruiser pour 2008 et 2009.

« C'est une victoire pour les apiculteurs qui ont subi des pertes importantes sur les abeilles, pour la santé des paysans et des citoyens, pour tous les paysans qui ont besoin des pollinisateurs et pour l'environnement », affirme la Confédération paysanne.

« En considérant que l'appréciation de l'Afssa sur laquelle le ministre a pris la décision contestée d'autorisation du Cruiser repose sur une méthode d'évaluation du risque qui n'est pas conforme à la réglementation, le Conseil d'Etat met en évidence les manquements de l'Etat pour assurer ses missions de garante de la santé publique », poursuit le syndicat agricole. 

La Confédération paysanne regrette que sept ans après la même constatation pour le Gaucho, « le ministère de l'Agriculture continue à bafouer la réglementation ». « Il est urgent de mettre fin à des pratiques plus sensibles aux intérêts industriels qu'aux objectifs de santé publique et d'environnement » estime-t-elle.

Elle réitère sa demande à Bruno Le Maire d'annuler « immédiatement l'autorisation du Cruiser 350 pour l'année 2011 ».

Lire également :

I.E.