Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Des aides toujours difficiles à obtenir

En marge de la réunion de la cellule de crise régionale, la Coordination rurale manifestait devant la cathédrale d’Orléans.

Deux mois après la manifestation de 500 agriculteurs à Orléans, les mesures ont encore beaucoup de mal se concrétiser pour les exploitants. Dans le Centre, la cellule de crise régionale s’est réunie de nouveau le 17 novembre, pour faire le point sur la situation du secteur agricole.

Le constat est sans appel : pour le fonds d’allégement des charges (Fac), seulement 200 000 euros (volets B et C) ont été consommés sur les 2,8 M€ consentis pour la Région Centre. Les agriculteurs n’en auraient-ils pas besoin ?

Pour Eric Thirouin, président de la FRSEA, l’explication est la suivante. « Il y a un fossé entre la réalité du terrain et les lourdeurs de l’État. Les banques ont annoncé suivre plusieurs milliers d’agriculteurs en refinancement et des centaines d’« années blanches » ont été demandées, mais l’État n’a instruit que quelques dossiers. La garantie d’emprunt, proposée par la Banque publique d’investissement, est également compliquée à obtenir. Comme pour les apports de trésorerie remboursable (ATR) ou les MAE, l’État n’arrive pas à décliner ses promesses concrètement. »

Seule bonne nouvelle, l’enveloppe de 1,2 M€, annoncée l’année dernière lors du plan de soutien de l’élevage, devrait être débloquée dans les prochains jours. Les dossiers Fac sont à envoyer avant le 31 décembre.

Des croix et des gerbes

En marge de la réunion, la Coordination rurale manifestait devant la cathédrale d’Orléans. Le syndicat a dénoncé le manque de soutien de l’État et de l’Europe, en mettant en avant les conséquences sur les exploitations. « Nous souhaitons que l’État nous donne 500 € d’aide par hectare. Sinon, il va y avoir beaucoup de casse. Avec ces croix et ces gerbes, nous rendons hommage à nos collègues qui se sont suicidés dans le Loiret et en Indre-et-Loire », témoigne Philippe Allaire, vice-président de la CR du Loiret.

Aides Pac 2015 : des manifestations mardi

Mardi, des manifestations seront organisées dans toute la France pour protester contre les retards de paiement des aides Pac 2015 que déplorent une partie d’entre eux. Répondant à l’appel de la FNSEA et des JA (Jeunes agriculteurs), les agriculteurs ont prévu de manifester en particulier en Bretagne, Pays de Loire et Centre devant les agences de paiement (ASP) chargées de verser ces aides.

A Paris, une délégation de la FNSEA et de JA doit être reçue par le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, « parce qu’il y a de nombreux dossiers qui malgré le calendrier de paiements annoncé par le ministre ne sont toujours pas réglés aujourd’hui », selon Jérôme Despey, secrétaire général adjoint de la FNSEA.

Aude Richard
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct