L'indice des prix d'achat des moyens de production agricole (Ipampa) connaît une « hausse de plus en plus forte », observe le service de la statistique et de la prospective du ministère de l'Agriculture, dans une note de conjoncture. En décembre 2010, l'indice se situait 9 % au-dessus de décembre 2009. En novembre, la hausse sur douze mois était de 6,2 %.

Les postes « énergie et lubrifiants » (+27,9 % en décembre, sur un an), « aliments du bétail » (+15,6 %) et « engrais et amendements » (+13,5 %) sont ceux qui ont le plus augmenté. De légères baisses sont par contre enregistrées pour les prix des semences (-2,8 %) et ceux des « produits de protection des cultures » (-1 %).

La hausse des coûts des intrants a le plus d'impact sur les exploitations spécialisées en élevage hors sol, avec une progression de 14,6 % par rapport à décembre 2009. La progression est de 7,7 % pour les élevage d'herbivores et de 7,1 % en grandes cultures.

Malgré la hausse des prix des aliments du bétail à partir du mois de juillet, sur la totalité de l'année 2010, leur niveau aura été « quasi identique au prix moyen de 2009 », selon le SSP.

Concernant le poste « énergie et lubrifiants », la hausse de 28 % par rapport à décembre 2009 tient compte du remboursement de la TIPP aux agriculteurs uniquement pour 2009, et n'est pas encore intégrée dans l'indice pour 2010. Ainsi, la hausse de 43 % du prix du fuel domestique en décembre serait ramenée à 31 % en intégrant le remboursement de TIPP sur 2010.

Lire également :