Baptisé Émeraude bio-énergie, l’unité de méthanisation a été inaugurée le 13 juin 2019 à Lamballe. Fruit d’un investissement de 17 millions d’euros, dont 2,2 proviennent de subventions, le projet doit produire 79 millions de KWh par an sous forme de biométhane injecté dans le réseau GRDF.

Le méthaniseur sera alimenté par 156 000 tonnes par an de biomasse, soit plus de 427 tonnes par jour. La production sera assurée avec des effluents d’élevage, ainsi que des eaux résiduaires d’abattoir.

Hormis sa taille, l’une des particularités de ce méthaniseur est qu’il est dépourvu d’épandage de digestat. La Cooperl a fait le choix de plusieurs technologies, qui conduiront en fin de cycle à une eau pure réexploitée dans le méthaniseur et un fertilisant naturel.

Pierre Peeters