Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, s'est rendu en Algérie et Tunisie du 29 au 31 octobre 2014, accompagné de Bruno Dupont, président d'Interfel, et de Dominique Langlois, président d'Interbev.

En Algérie, « les discussions ont porté principalement sur le développement de coopérations entre filières françaises et algériennes dans les secteurs de la viande bovine, du lait et des céréales », indique le ministère français de l'Agriculture dans un communiqué du 31 octobre.

« Pour la viande bovine, le projet de création d'une société d'économie mixte doit permettre de développer nos exportations de broutardsmaigres et de mettre en place une filière algérienne d'engraissement de broutards et d'abattage-découpe. »

« Pour la filière laitière, le projet consiste à étendre à 7 wilayas (divisions administratives) le projet pilote mené avec succès en 2012-2014 sur 3 wilayas et qui a permis d'initier la structuration de la filière laitière algérienne. »

« Concernant la filière des céréales, le projet de création d'une société d'économie mixte permettra de tester des variétés de semences de blé françaises en Algérie et contribuera à l'amélioration génétique des variétés locales de blé. »

« Les travaux sur ces trois projets se poursuivront dans les semaines qui viennent afin de permettre leur concrétisation lors de la visite du Premier ministre algérien en France, prévue le 4 décembre à l'occasion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN).

Accords franco-tunisiens en élevage

En Tunisie, « l'appui technique de la France a été sollicité dans les domaines suivants : la préparation du premier recensement général agricole en Tunisie, la rénovation du dispositif d'enseignement supérieur et de recherche agronomique, l'accréditation des laboratoires de sécurité sanitaire, l'amélioration génétique des ruminants et la traçabilité des filières animales ainsi que le développement de la filière bio. »

De son côté, « la France a réitéré sa demande de levée de l'interdiction d'exportation de pommes françaises vers la Tunisie. »

« Les deux ministres ont par ailleurs inauguré, vendredi 31 octobre, la seconde conférence franco-maghrébine pour l'enseignement supérieur et la recherche. »

A l'occasion de la visite du Salon international de l'investissement agricole et de la technologie, les ministres tunisien et français de l'Agriculture ont assisté à la signature d'un accord entre Interbev et Synagri (syndicat des agriculteurs tunisiens), ainsi que d'un accord entre l'Institut de l'élevage français et l'Office tunisien de l'élevage et des pâturages.