L’étude Kantar World Panel pour Meatlab Charal « Les Français et la consommation de produits d’origine animale » montre que les Français sont de plus nombreux à limiter leur consommation de viande : un tiers des ménages en 2017, soit 9 points de plus qu’en 2015. Ils sont appelés « flexitariens ». Mais s’ils diminuent la viande, ils continuent à en manger ! En fait, ils en consommeraient 3,5 kg de moins par an, qu’un individu « lambda ». Une baisse qui se lit dans les comptes : le marché de la viande aurait baissé de 5 % depuis 2013, toujours selon l’étude réalisée en septembre 2017 auprès de 12 000 sondés.

La viande, toujours incontournable

Les produits d’origine animale (viande, produits de la mer, produits laitiers et œufs) se retrouvent dans les paniers de tous les Français, pour une dépense moyenne de 1 638 € par an et par foyer, soit 31 € par semaine. Ils représentent, selon l’étude, 38 % des dépenses alimentaires des ménages.

Finalement, les végétariens restent ultra-minoritaires, avec seulement 1,9 % de foyers comportant un individu végétarien. Ce courant reste encore confidentiel.

S.B.