Dans un communiqué de presse daté du 18 février 2016, l’Autorité de la concurrence autorise la reprise de Doux par Terrena, « après un examen détaillé des marchés de la production de produits élaborés à base de viande de volaille ». L’Autorité explique notamment qu’elle a « pris en compte le contre-pouvoir significatif de la grande distribution, susceptible de compenser l’accroissement de part de marché de la nouvelle entité ».

L’Autorité de la concurrence désigne « le marché des panés de volaille à destination des grandes et moyennes surfaces (GMS), vendus sous marques de distributeur (MDD) et sous marques de fabricants (MDF) comme secteur où elle estime que sont les « principaux chevauchements d’activité » entre les deux entreprises.

« En dépit de parts de marché élevées sur ces marchés », elle estime que « les concurrents seraient en mesure de concurrencer efficacement la nouvelle entité. […] En outre, sur le marché des MDD, l’Autorité a relevé que de nouveaux entrants pourraient facilement pénétrer sur le marché. Sur le marché des MDF, l’Autorité a souligné que Terrena était un acteur de taille limitée. »