En novembre 2017, le solde commercial des produits agricoles bruts s’établit à 27 millions d’euros (M€). Il est en hausse de 157 M€ par rapport à novembre 2016, indique le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture Agreste du 15 janvier 2018.

Les exportations de céréales portent l’excédent

La hausse des exportations de céréales est à l’origine de cette amélioration de la situation. Les exportations de produits bruts agricoles dans leur ensemble augmentent de 180 M€ quand les importations ne progressent que de 23 M€.

« En particulier, les volumes exportés augmentent de 0,8 million de tonnes pour le blé tendre, dont la moitié pour l’Algérie et près de 0,2 million de tonnes à destination des pays du nord de l’UE », analyse la note Agreste.

Dans l’ensemble, les produits agroalimentaires français atteignent un excédent de 849 M€, notamment via la hausse de 95 M€ du solde des produits transformés, qui s’établit à 823 M€. Agreste explique cette hausse par une augmentation des exportations de sucre, café, thé ou encore vin et champagne. À l’inverse, les importations de produits laitiers et de produits animaux sont en hausse.