Ils se sont regroupés depuis 1994 au sein du GIE La Châtaigneraie dans l'objectif de rester indépendants vis-à-vis des grands groupes industriels. Ces 82 éleveurs laitiers du Lot, de l'Aveyron et du Cantal vendaient, « avec une plus-value », leurs 20 millions de litres (Ml) de lait au groupe laitier 3A. Mais à compter du 31 mars 2013, 3A ne renouvellera pas son contrat.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !