« À Paris il y a Rungis mais en province, il y a un vrai problème de logistique », déplore Alain Fontaine, président de l’Association française des maîtres restaurateurs (AFMR). Lors d’une table-ronde sur les enjeux de l’approvisionnement en circuits courts pour les professionnels de la restauration, le 26 février au Salon international de l’agriculture, tous les intervenants sont arrivés au...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !