Décidément, les années se suivent et se ressemblent. Au 1er mai 2019, le cheptel français compte « 267 000 bovins de moins qu’en 2018 et presque 1 million de bovins de moins qu’en 2016, à la même date, selon la note d’Infos rapides diffusée par le ministère de l’Agriculture le 11 octobre 2019. Si les effectifs de bovins de plus d’un an continuent à reculer toutes catégories...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Tendance baissière dans les réformes laitières

Dans un contexte commercial difficile, les abatteurs mettent la pression sur le prix des vaches laitières de réforme.