Seul un producteur de céréales sur cinq déclare vouloir augmenter ses tonnages, selon un sondage réalisé par BVA et publié dans Agrodistribution de septembre.

Les résultats de l'enquête révèlent toutefois quelques nuances régionales. Le potentiel de hausse est plus marqué dans le Centre (25%) et l'Ouest (19%) que dans le Nord-Est (17%) et le Sud (16%).

Les producteurs spécialisés en grandes cultures semblent avoir atteint le plafond du côté des céréales puisqu'ils ne sont que 9% à désirer en produire plus, contre 21% chez les polyculteurs-éleveurs et 22% chez les éleveurs.

Les moyens privilégiés pour doper cette production restent avant tout la hausse des surfaces (79% des réponses citées) et l'utilisation de variétés plus performantes (62%), loin devant l'utilisation de phytos plus efficaces (29%), le recours à l'agriculture de précision (20%) et la hausse des utilisations d'engrais (12%).

Par ailleurs, l'augmentation des surfaces est plus citée dans le Centre (87%) qu'à l'Ouest (76%), au Sud (76%) et dans le Nord-Est (73%).

L.C.