Pas de grand changement de direction cette semaine : les céréales françaises restent sous pression. En blé, c’est toujours l’ampleur de l’offre mondiale qui pèse avec une récolte australienne maintenant officiellement estimée à un niveau proche de 32 Mt (un record), une moisson brésilienne meilleure que prévu et une récolte canadienne révisée aussi en hausse. La qualité canadienne...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé et maïs en recul à la suite de Chicago

Les cours du blé et du maïs étaient en repli ce jeudi 2 avril 2020 en fin de journée, dans le sillage des prix mondiaux.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le marché du colza soutenu par le rebond du pétrole

Les prix du colza étaient en légère progression, ce jeudi 2 avril 2020 après-midi, soutenus par le rebond des cours du pétrole.
Votre analyse quotidienne du marché - Protéagineux

Stabilité du pois

Le prix du pois n’a pas varié pas depuis une semaine. Pour la seconde semaine consécutive…