« La quasi-intégralité de la hausse mensuelle s’explique par la révision à la hausse des prévisions concernant la production mondiale de maïs », souligne la FAO, l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, dans ce rapport publié le 9 septembre 2019. Une correction expliquée par les bonnes récoltes aux États-Unis et au Brésil.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé à la hausse, maïs à l’équilibre

Les cours du blé connaissaient un rebond, tirés par des prix en hausse pour les épis de la région de la mer Noire.