Les conditions de culture des céréales d’hiver sont « bonnes » à « très bonnes » dans plus de 90 % des cas, selon une synthèse de FranceAgriMer du 16 février 2017.

Les blés tendres et les orges d’hiver ont passé le stade du début du tallage dans une grande partie des régions, avec un pourcentage un peu plus faible dans le Grand Est.

70 % des blés durs sont au stade du début du tallage, et 2 % sont au stade de l’épi à 1cm. En 2016 à la même époque, 29 % des blés durs étaient au stade de l’épi à 1 cm en conséquence de l’hiver doux.

Les semis d’orge de printemps ont démarré dans la Région du Centre-Val de Loire, le Poitou-Charentes et la Nouvelle-Aquitaine, mais ne représentent encore que 8 % des semis nationaux. En Nouvelle-Aquitaine et dans le Poitou-Charentes, le pourcentage de semis est deux fois plus important que l’an dernier à la même date.