Dans un communiqué du 22 octobre 2018, la Coordination rurale demande aux députés qui discutent actuellement le projet de loi de finances de leur accorder les mêmes droits que ceux dont bénéficient les pêcheurs concernant la détaxation des carburants.

« Il est inacceptable de faire l’avance à l’État de la TVA et de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE). Cela représente plus de 30 % sur nos factures de gazole non routier (GNR), les paysans n’ont pas à faire cette avance de trésorerie ! » déplore Bertrand Venteau, président de la CR87.

La semaine dernière, le prix du GNR a atteint 1 €/l dans certaines régions (lire l’article).