« Les retards de semis du printemps de 2013 n'ont pas été rattrapés », a expliqué Alain Jeanroy, directeur général de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB), lors d'une conférence de presse à Paris le 6 décembre en amont de l'assemblée générale du syndicat le 10 décembre.

Ainsi, les semis auraient eu près de huit jours de retard cette année en se terminant le 1er avril, contre une moyenne autour du 23 mars les années précédentes. Les conditions climatiques froides du printemps n'ont pas permis aux plantes de rattraper leur retard, amenant le rendement en racine à 84 tonnes pas hectares (t/ha) à 16 % de sucre, avec une production de betteraves à 32,9 millions de tonnes (Mt). Une année « moyenne » selon Alain Jeanroy, qui rappelait qu'il y a un an on comptait 86 t/ha de racine et 100 t/ha en 2011.

Globalement, c'est toute l'Union européenne qui subit une récolte moyenne, avec une production de sucre du quota et hors-quota qui s'établirait, selon les premières estimations de la CGB, autour de 18 Mt, soit une baisse de 1 Mt sur un an. « Il n'y aura donc pas de problème d'écoulement cette année », a souligné Alain Jeanroy.

Enfin, Eric Lainé, président de la CGB, a souligné un changement historique pour la filière avec la fin des quotas signée par Bruxelles pour 2017, « ce qui ne laisse plus que trois récoltes sous le régime des quotas ». Cependant, il a insisté sur le fait que ce changement n'allait pas signer la fin de la filière, « qui a anticipé en favorisant les économies d'énergie pour optimiser les coûts des processus industriels, et tend à rester sur une augmentation des rendements en betteraves de 2 % par an afin d'améliorer la compétitivité au champ ». Le programme Aker, de recherche sur le génome de la betterave, devrait permettre de rester sur cette tendance.

Par ailleurs, il a appelé le gouvernement à continuer de soutenir les filières des biocarburants, particulièrement l'éthanol, et attend des annonces de la part du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, qui doit clôturer l'assemblée générale de la CGB le 10 décembre à Paris.

F.G.