À l’occasion de son assemblée générale le 5 juillet à Rennes, l’association des entreprises de la nutrition animale en Bretagne, Nutrinoë, a fait le bilan de son activité en 2015 et des premières tendances pour l’année 2016. Or, celles-ci ne sont pas réjouissantes.

« Nous observons une chute des fabrications cumulées d’aliments de 3,3 % sur les cinq premiers mois de 2016 », a constaté Hervé Vasseur, président de Nutrinoë.

Contrairement à l’an passé, la volaille est en repli de 2,3 % sur le début de 2016, essentiellement lié à une forte baisse en poulet, qui représente le plus gros tonnage. Les volumes en pondeuses sont stables et ceux en dindes croissent de 4,9 %. Qualifiée de bonne année, 2015 a été marquée par une reprise des aliments pour volailles (+2,6 %, 3,3 millions de tonnes – Mt) tirée par le poulet.

Concentration des productions

L’activité porcine se réduit également de 2 % dont -2,6 % en charcutier complet. En aliments pour truies, la baisse est de l’ordre de 8 %. « Ce qui démontre un début de décapitalisation du cheptel de truies et donc, en conséquence, une baisse des tonnages à venir en charcutier durant l’hiver », prédit Hervé Vasseur. En 2015, les volumes étaient déjà en diminution de 1,5 % pour s’établir à 3,7 Mt. Le porc est l’espèce qui a le plus souffert ces dernières années avec une diminution de la consommation d’aliments de 28 % depuis quinze ans en France.

En bovins, les volumes sont en baisse de 8,9 % à la fin de mai 2016. En 2015, les tonnages ont représenté 1,1Mt et étaient déjà en baisse de 4,5% par rapport à 2014.

Au total, en Bretagne en 2015, les fabrications d’aliments se sont élevées à 8 millions de tonnes d’aliments, soit 38,5 % des fabrications françaises et 5,4 % des fabrications de l’Union européenne à 28.

Le Grand Ouest (Bretagne et Pays de La Loire) concentre les deux tiers de la production d’aliments en France et donc des productions hors sol. Ce qui fait dire à Hervé Vasseur que « les crises successives accentuent la concentration des productions dans cette zone ».

Isabelle Lejas