Le maïs avait gagné du terrain dans la nuit de lundi à mardi alors qu’une tournée d’évaluation de la qualité des récoltes a livré ses premiers résultats après des étapes dans l’Ohio et le Dakota du Sud. Les chiffres sur les rendements des analystes du cabinet Pro Farmer sont inférieurs à ceux d’un rapport du ministère américain de l’Agriculture (USDA), publié la semaine dernière, qui avait fait dégringoler les prix de la céréale.

Rien pour soutenir la demande

Le maïs était également monté après un rapport des autorités américaines diffusé lundi après-midi, montrant une légère détérioration des récoltes considérées comme bonnes à excellentes (56 % pour la semaine achevée le 18 août contre 57 % la semaine précédente). Toutefois, en l’absence de nouvelle majeure susceptible de soutenir la demande et avec les précipitations sur l’Iowa et l’Illinois lundi et mardi, son prix est retombé, entraînant le blé dans son sillage.

Mais pour Jason Britt, de Central State Commodities, « les récoltes sont en retard par rapport à leur stade de maturité. Comme nous ne sommes qu’en août, il n’y a pas encore d’inquiétude sur un risque de gelées précoces. Ce sentiment risque de changer à l’automne ».

Accalmie pour le soja

Le soja a, quant à lui, profité de la relative accalmie sur le front commercial sino-américain pour s’apprécier légèrement. Pékin étant le premier pays importateur de soja au monde, le cours de l’oléagineux dépend en grande partie de l’état des relations entre la Chine et les États-Unis. Par ailleurs, la récolte de soja s’est un peu dégradée, 53 % étant jugés bonne à excellente pour la semaine achevée le 18 août, contre 54 % la semaine précédente.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé à 3,8675 dollars, contre 3,7450 dollars lundi (–1,54 %).

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 4,6650 dollars, contre 4,7250 dollars à la clôture précédente (–1,27 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, s’est établi à 8,6825 dollars, contre 8,6650 dollars la veille (+0,20 %).

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les prix du blé toujours à la hausse

Les prix du blé progressaient ce lundi 16 septembre 2019 en fin de journée, soutenus par Chicago et le faible niveau de l’euro face au dollar.