Le changement climatique s’impose désormais aux agriculteurs de Bourgogne Franche-Comté. « Pour la première fois depuis trente ans, l’Oudrache n’a pas débordé sur nos prés inondables », remarquait mi-juillet une agricultrice du Charolais. Le constat dressé par Météo-France est sans appel : alors que les températures moyennes annuelles de la région ont déjà augmenté...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !