Le groupe Bigard, leader français de la viande bovine, a assigné en référé, mardi, des éleveurs pour obtenir la levée du blocage d'abattoirs à Cherré (Sarthe), Coutances (Manche) et Cholet (Maine-et-Loire).

A Cherré, 36 personnes ainsi que les FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de la Sarthe et de la Mayenne sont assignées devant le tribunal qui examinera l'affaire mercredi matin, a précisé une source syndicale.

Dans la Manche, trois responsables de la FDSEA ont été assignés, a indiqué le syndicat. Une procédure en référé a également été lancée à Cholet, a indiqué une source syndicale locale sans apporter plus de précisions.

Ces trois abattoirs sont bloqués depuis dimanche soir dans le cadre d'une action nationale de la FNSEA, de Jeunes Agriculteurs et de la Fédération nationale bovine (FNB), pour exiger une revalorisation des prix.

Des négociations interprofessionnelles doivent se tenir mercredi sous l'égide d'un médiateur du ministère de l'Agriculture mais les producteurs ont décidé de maintenir le blocage d'abattoirs du groupe Bigard, tant qu'un accord n'aura pas été trouvé.

Lire également :