Une étude réalisée à partir des données de 2011 par le cabinet Agrex Consulting à la demande de FranceAgriMer (Veille concurrentielle en 2012 sur le secteur du bioéthanol) montre que la surface agricole consacrée à la production de biocarburants ne dépasse pas 0,6 % de la surface agricole utile à l'échelle mondiale nette de la production de coproduit pour l'alimentation animale.

Pour l'Union européenne, quelque 865.000 ha sont consacrés au bioéthanol, issu de céréales ou de betteraves et 3.700.000 ha au biodiesel issu d'oléagineux (essentiellement du colza), soit respectivement moins de 0,5 % et de 2 % de sa SAU.

L'Allemagne consacre proportionnellement à sa SAU (16,9 millions d'hectares) le plus de surface agricole aux biocarburants : près de 8,4 % (7,4 % pour le biodiesel et 1 % pour le bioéthanol), loin devant les États-Unis (3,5 % essentiellement en bioéthanol de maïs pour une SAU de plus de 403 Mha), la France (moins de 2,5 %, essentiellement en biodiesel, relativement à une SAU de 29,3 Mha) et le Brésil (1,9 %, dont 1,2 % en bioéthanol de cannes à sucre par rapport à une SAU totale de 264,5 Mha).

_____

N.B. Les surfaces prises en compte correspondent aux surfaces effectivement consacrées aux cultures destinées aux biocarburants déduction faite de la surface théorique nécessaire à la production des coproduits issus des biocarburants et destinés à l'alimentation animale, tels que drèches et tourteaux.

F.V.