Nous avons signé le 21 novembre dernier un plan départemental du sanglier, et la battue faisait partie des mesures du plan. Les prélèvements augmentent régulièrement depuis 5 ans dans notre département. Près de 24 000 bêtes ont été tirées en 2018, mais cet effort ne suffit toujours pas. Les sangliers continuent de provoquer des accidents sur les routes, de dégrader les champs, et de ralentir la ré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !