Loger 160 vaches laitières dans un bâtiment ouvert avec litière malaxée : c’est le pari de Nicolas Fleury et ses quatre associés, installés à Saint-Étienne-de-Mer-Morte, dans la Loire-Atlantique. « Nous disposions auparavant d’une stabulation avec logettes du style « cabane à vaches », détaille Nicolas Fleury. Lors la dernière année dans ce bâtiment, nous avons...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !