La Caisse des dépôts va se porter au secours de Groupama, en proie à de graves difficultés financières. En tout cas, les discussions sont en cours.

Le plan de sauvetage prévoit le rachat par la Caisse des dépôts de la participation de l'assureur dans Silic via sa filiale Icade et l'achat pour 300 millions d'euros d'actions de préférence de Gan Eurocourtage, filiale de Groupama en charge du courtage.

Selon un article du Figaro du 4 décembre 2011, le groupe mutualiste doit trouver 2 milliards d'euros avant Noël. La vente de Silic, dont Groupama détient 44 %, pourrait rapporter environ un demi-milliard d'euros. La partie Gan Eurocourtage pourrait valoir entre 700 millions et 1 milliard d'euros. Le groupe pourrait aussi se défaire d'une partie de son patrimoine immobilier.

Lire également :