FranceAgriMer a accepté 1.953 dossiers de demande d'aide à l'arrachage définitif portant sur 6.264 ha. La somme de ces dossiers représente 36,9 millions d'euros de prime, a indiqué jeudi l'établissement public.

Sans surprise, c'est le Languedoc-Roussillon qui a déposé le plus de demandes : 1.467 dossiers totalisant 4.600 ha. De tous les départements, c'est l'Aude qui arrachera le plus : 1.670 ha.

Très loin derrière le Languedoc-Roussillon, les Pays de la Loire, où le muscadet vit une terrible crise, sont la deuxième Région demandeuse de l'aide avec 61 dossiers pour 488 ha.

Viennent ensuite Rhône-Alpes puis l'Aquitaine.

Pour l'ensemble de la France, 70 % des dossiers ont été déposés par des viticulteurs de plus de 55 ans qui arrachent toutes leurs vignes.

Cette campagne est la dernière durant laquelle l'Union européenne subventionne l'arrachage des vignes.

B.C.