A l'occasion d'un déplacement dans la Sarthe, Stéphane Le Foll a annoncé samedi sa volonté de promouvoir un « miel de France ».

« Aujourd'hui, rien ne permet de savoir d'où vient le miel. J'aimerais bien un beau miel de France, a-t-il déclaré. Je veux avancer [sur ce dossier, ndlr] car je ne peux pas accepter que la production [de miel, ndlr] continue de baisser. » Le ministre estime qu'il est produit entre « 16.000 et 18.000 tonnes de miel » en France par an, alors que la demande est supérieure à « 40.000 tonnes ».

Stéphane Le Foll a également fait part de sa volonté de faire classer le frelon asiatique en nuisible de catégorie 1 alors qu'il est actuellement en catégorie 2.