Le Syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral (SNVEL), le Syndicat régional des vétérinaires d'exercice libéral de Bretagne (SRVEL Bretagne) et le Groupement technique vétérinaire de Bretagne (GTV Bretagne) annoncent, mardi dans un communiqué, une mobilisation à Paris le 6 novembre 2013.

En cause, une disposition introduite récemment dans le projet de loi d'avenir de l'agriculture qui vise à limiter la délivrance de certains antibiotiques par les vétérinaires. Au cours de cette journée, « les cabinets et cliniques seront fermés au public et n'assureront que les urgences. La majorité des cabinets vétérinaires bretons s'est d'ores et déjà mobilisée et représentera notre région lors de cette manifestation parisienne. »

Selon le communiqué, « cette disposition de l'avant-projet de loi est de nature à compromettre la qualité des services rendus aux détenteurs d'animaux, pourtant constamment plébiscitée par les usagers et, par conséquent, à mettre gravement en danger le réseau territorial vétérinaire. Cela se traduira notamment par l'allongement du délai d'intervention lors des urgences, moins de vétérinaires et plus de distance à parcourir, des risques en matière de santé publique et une moindre disponibilité des traitements pour les animaux ».