Les analyses génétiques du loup retrouvé mort le 23 mai 2019 au bord d’une route en Lozère, sur la commune de Châteauneuf-de-Randon, ont révélé que l’animal était issu d’une lignée italo-alpine, indique l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) sur son site Le loup en France.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
62%

Vous avez parcouru 62% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !