Le secrétaire d'Etat au Commerce et à la Consommation, Frédéric Lefebvre, a souhaité, vendredi, la mise en place d'un « panier de première nécessité » dans les grandes surfaces, pour permettre aux consommateurs modestes d'acheter des aliments équilibrés à prix « raisonnable ».

« Je souhaite obtenir des distributeurs la mise en place d'un panier de première nécessité, avec une viande, un poisson, un fruit, un légume, un laitage, pour que les consommateurs les plus modestes puissent manger équilibré et à un coût raisonnable », a-t-il expliqué, lors de la présentation de ses voeux à Bercy.

« On peut parfaitement aujourd'hui dans notre pays manger de manière équilibrée des produits de qualité sans payer très cher », a-t-il estimé, « si on respecte la saisonnalité des produits, si on se dirige vers un certain nombre de produits qui, sur les marchés, ne sont pas en tension, mais au contraire sont clairement en baisse ».

« Il ne s'agit pas qu'il y ait des subventions », mais de « permettre au consommateur de s'y retrouver » avec des aliments clairement identifiés, face à une offre souvent multiple et des évolutions de prix quotidiennes, a-t-il expliqué.

Frédéric Lefebvre a indiqué qu'il avait « engagé des discussions sur ce sujet avec les distributeurs et les fournisseurs », afin de « voir dans quelles conditions cela peut se faire et à quel rythme : panier hebdomadaire, quotidien... ». « Chaque commerçant sera libre de fixer le prix », a-t-il précisé.